Nos emballages compostables

29 septembre 2020

Participer à la transition éclogique est plus qu’une nécessité, chez Bioburger, c’est un leitmotiv ! Nous sommes convaincus que les changements indispensables à notre société doivent être pensés et impulsés en grande partie par les entreprises. En 2019, nous nous sommes donc attaqué à un sacré sujet pour la restauration rapide: les emballages !

La genèse

Depuis notre création, nous avons pour objectif de réduire au maximum notre impact environnemental et énergétique. La gestion des emballages a naturellement toujours été une source de réflexion.

Dès l’ouverture de notre premier restaurant, nous avons mis en place un système de tri participatif. Nous invitions nos clients à placer leurs déchets dans des poubelles adaptées en les triant par typologie. Il s’agissait d’une première démarche pour :
• Recycler les déchets qui pouvaient l’être (cartons, papier, verre, etc.)
• Réduire ainsi le volume des déchets à incinérer ou enfouir.
• Limiter l’exploitation des ressources naturelles (en revalorisant les déchets recyclables)
• Diminuer la pollution de l’environnement (en limitant les incinérations qui polluent l’air, ou les enfouissements qui polluent les sols).

Cependant bien que ce système soit plus respectueux de notre planète, il n’en restait pas moins très limité. En France, malgré une certaine politique de tri, 2/3 des déchets sont encore incinérés ou enfoui (on vous laisse imaginer les impacts d’un tel volume), seul 21% sont bel et bien recyclés… Pourquoi ? Et bien parce que le taux de refus de tri est de plus de 30% (car nous ne trions pas correctement nos ordures), parce que le coût du recyclage est élevé, parce qu’il y a encore trop peu de filières et parce que les mesures ne sont pas encore suffisantes.

Dans nos restaurants, nous constations nous-même que le tri était fastidieux et retrouvions tous les jours de nombreuses erreurs de tri dans nos poubelles.

Nous avons alors pris conscience qu’il y avait mieux à faire et qu’il fallait rendre ce processus beaucoup plus simple et intuitif. Il fallait pour cela revoir l’ensemble de notre processus de gestion des déchets en travaillant en amont sur la composition de nos emballages et en aval sur la collecte et le traitement.

Notre idée était simple : supprimer le tri, ne proposer qu’une seule poubelle mais en revalorisant l’intégralité des déchets. Et oui, plus de tri, plus d’erreur ! Mais comment revalorise-t-on l’intégralité de nos déchets ? Et bien en les compostant. Il s’agissait en fait de trouver tous nos emballages en matières naturelles et compostables afin de les valoriser de la même manière que les déchets alimentaires. Ce projet d’envergure nous a demandé beaucoup de travail puisque jusqu’à récemment, la filière des emballages compostables était très peu développée et les produits coûtaient chers. Finalement nous avons relevé ce pari en avril 2019 et avons réussi à remplacer tous nos emballages pour un surcoût raisonnable et troqué nos poubelles de tri contre des poubelles à compost.

Focus sur nos emballages

Avant même le principe d’améliorer la valorisation et le traitement des déchets, le mieux est de tout de même moins en produire. Nous avons donc commencé par :
– Ne plus distribuer de pailles pour les boissons
– Ne plus mettre de couvercles pour les boissons sur place
– Reduire le grammage papier de nos sacs à emporter de 10 grammes

C’est « la base », nous réfléchissons encore à des astuces pour le réduire au maximum.

Ensuite, pour la mise en place du Tout Compost dans nos restaurants, nous avons sourcé tous nos emballages à partir de matières naturelles comme le papier, le carton, la pulpe de canne ou encore l’amidon de maïs.
Enfin, nous sommes partenaires de deux sociétés spécialisées qui collectent les déchets organiques, les traitent et les transforment en compost qui est ensuite redistribué aux agriculteurs et particuliers en demande.
Pour vous donner un aperçu exact des composants de nos produits voici le glossaire de nos emballages :

Alors ce système est-il à présent sans faille ? Et bien non… Même si le Tout Compost nous semble être la solution la plus vertueuse, des améliorations restent à être effectuées.

Tout d’abord, nous cherchons à supprimer totalement l’utilisation du PLA. Ce matériau issu de composants naturels est aujourd’hui controversé. Premièrement, son compostage n’est possible qu’en milieu industriel et en France très peu d’acteurs sont présents sur ce marché. Deuxièmement, sa ressemblance avec le plastique pousse aujourd’hui beaucoup de consommateurs à le placer en poubelle jaune alors que celui-ci n’est absolument pas recyclable… Cela a donc pour conséquence de déstabiliser grandement les filières de tri.
Vous devez donc vous demander, mais pourquoi ont-ils quand même choisi cette solution ?! Eh bien, parce que malgré tout, dans un premier temps et faute de mieux, le PLA étant toléré par nos partenaires de collecte et de traitement, il nous permet de mettre en place en restaurant le Tout Compost. Nous travaillons activement à le supprimer totalement en cherchant des alternatives pour les quelques références qui nous restent.

Nous travaillons également à supprimer de notre carte l’eau plate et gazeuse en bouteille plastique. Ces bouteilles d’eau constituent nos derniers déchets plastiques et sont transportées sur de longs kilomètres pour parvenir dans nos restaurants. À quoi bon transporter de l’eau quand on peut s’en fournir grâce au réseau public d’eau potable ? Notre restaurant situé dans le quartier parisien des Batignolles ne propose plus d’eau en bouteille depuis mars 2020. À la place, nos clients peuvent se servir à volonté et gratuitement de l’eau micro-filtrée, réfrigérée plate ou gazeuse, distribubée grâce à une fontaine en libre-service. Nous prévoyons de déployer ce système dans tous nos restaurants afin de pouvoir définitivement supprimer l’eau en bouteille de notre enseigne.

Focus sur nos emballages

Le Carton/Papier

Toute la famille du papier, carton, kraft est compostable à partir du moment où elle n’est pas plastifiée, ni traitée. Les couches plastiques utilisées pour l’étanchéité du produit peuvent alors être remplacées par du PLA ou du vernis naturel.

La Bagasse

La bagasse est le résidu fibreux de la canne à sucre passée au moulin pour en extraire le suc. Elle est composée principalement de la cellulose de la plante. Cette matière est très intéressante d’un point de vue environnemental car elle est un résidu à valoriser.

Le PLA

L’acide polyactique est un biopolymère dérivé d’une ressource renouvelable : l’amidon de maïs. Aussi appelé Bioplastique, il imite parfaitement les propriétés du plastique. Il est résistant à des températures maximum de 45°C . Trop rigide, il est compostable en milieu industriel uniquement. Il est certifié OK Compost.

Le CPLA

PLA qui a été cristallisé pour le rendre résistant à des tempétatures maximum de 85°C. On le reconnait à son aspect blanc laiteux. Il est certifié OK Compost.

 

Le traitement des déchets chez Bioburger

Grâce à nos différents partenaires nous compostons tous nos déchets. Ce compost est ensuite redistribué aux agriculteurs professionnels et aux particuliers souhaitant faire pousser des fruits et légumes. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire !
Ce qui vient de la terre retourne à la terre, rien de plus simple pour la planète.

Pour aller plus loin dans l’explication

Nos déchets organiques et nos packagings sont collectés en restaurant grâce à des camions roulant au biogaz puis sont traités selon 2 procédés : le compostage et la méthanisation.

Compost et Lombricompost

Une partie des déchets collectés est revalorisée en compost, processus 100% naturel de recyclage de la matière organique. Le compost est ensuite revendu aux professionnels ou aux particuliers souhaitant faire pousser fruits et légumes.
Le compostage est un processus naturel de décomposition des déchets organiques par le biais de micro-organismes, de champignons et de petits invertébrés, en présence d’eau et d’oxygène. Les déchets de cuisine et de jardin sont ainsi transformés en humus, très riche pour la terre.

A quoi ça sert de composter ?

  • Réduire le contenu de ses poubelles et donc le volume d’ordures ménagères à traiter par les collectivités
  • Réduire les émissions de CO2 liées à leur incinération ou à leur stockage
  • Limiter les pollutions émises par les fumées toxiques
  • Obtenir un excellent fertilisant et un amendement pour la terre
  • Eviter d’acheter du terreau

Méthanisation

L’autre partie des déchets est revalorisée par méthanisation. Cela consiste à faire fermenter la matière organique dans des grandes cuvées pour en dégager du gaz, principalement composé de méthane. Le gaz est capté et peut ensuite être :
– injecté dans les réseaux de gaz de ville, pour alimenter les ménages ou les entreprises ;
– transformé pour produire de l’électricités et de la chaleur ;
– utilisé comme carburant pour véhicules qui roulent au gaz (comme les camions de collecte!)
A l’issue du processus, la matière restante, appelée “digestat”, est récupérée. Elle est très riche en azote et peut être redistribuée aux agriculteurs pour enrichir leurs terres.
Pour le moment, les emballages de Bioburger sont soit :
• Home Compost : vous pouvez les composter chez vous si vous avez un compost ou un lombricompost.
• OK Compost : compostables uniquement de manière industielle.
Nous travaillons à les rendre tous Home Compost afin que nos clients puissent entièrement utiliser nos déchets pour agrémenter leur compost domestiques mais il y a encore un peu de boulot !
Seule faille à ce système vertueux ? Nos déchets ne sont pas composté au sein de notre restaurant de Nantes… Nous n’avons pas encore réussi à trouver de partenaire capable de collecter et traiter ce type de déchets sur place … Pourtant ce n’est pas faute d’avoir cherché ! Des acteurs locaux existent bien mais ils ne sont pas adaptés soit à notre volume soit à notre typologie de déchets (qui comporte une grande proportion d’emballages)
Pour autant nous ne baissons pas les bras et nous continuons nos recherches. Alors si vous avez des contacts, n’hésitez pas à partager vos bons tuyaux pour qu’on avance dans le bon sens !

 

Pour faire mieux demain

Nous devons encore supprimer le PLA, les bouteilles d’eau plastique, réduire encore le volume de nos emballages, proposer du 100% Home Compost… Nous réfléchissons aussi activement à la consigne, qui nous permettrai de proposer une offre zéro déchet ! Il y a aussi les déchets amont, ceux qui viennent de nos fournisseurs. Vaste chantier également !
Nous y allons pas à pas nous, progressons tous les jours et n’arrêterons jamais nos efforts sur ce sujet.
Si vous avez des idées, des contacts, des solutions qui peuvent régler certaines de nos problématiques, qui peuvent nous aider à nous améliorer ou si vous voyez des choses à développer sur lesquelles nous ne travaillons pas encore, n’hésitez pas à nous contacter juste ici , on vous dira un GRAND merci.

risus libero massa et, eget adipiscing
I