BROCHENIN

 L’huile Jules Brochenin, triturée et pressée dans la Drôme

Jules Brochenin est une entreprise familiale créée en 1868. Elle fabrique des huiles d’oléagineux (oui c’est vrai… Un mot un peu compliqué pour parler de graines riches en matières grasses). Et pour Bioburger ? Elle fabrique l’huile de tournesol qui sert à faire frétiller vos frites et vos poulettes dans la friteuse. Du bon, du bio, de l’humain ce sont les ingrédients indispensables pour faire partie de notre aventure et ce sont les valeurs que nous partageons avec Jules Brochenin.
Bioburger bio label

Produire de l’huile de tournesol oui, mais comment ?

On stocke les graines de tournesol

Le stockage pour les graines est une étape très importante car les tournesols sont plantés vers Avril et récoltés en Août chaque année. Les graines sont ensuite transformées durant l’année, il faut donc les stocker dans des silos (des boîtes en métal géantes ventilées)

On triture

Déjà, commençons par expliquer ce mot ! La trituration c’est le fait de réduire en poudre ou en pâte la graine par pression et frottement. C’est l’étape clé dans la fabrication de l’huile de tournesol car c’est à ce moment là qu’on extrait une première huile de la graine mais aussi le tourteau (encore un mot compliqué). Pour faire simple, le tourteau c’est tout ce qu’il reste de la phase de trituration (sauf l’huile bien sur). D’ailleurs, rien ne se perd tout se transforme car le tourteau est utilisée comme nourriture animale biologique.

ON FILTRE

On le fait même deux fois ! Une première filtration est effectuée pour enlever les particules solides les plus importantes et une seconde encore plus fine avant le conditionnement.

ON CONDITIONNE

Et on ne met pas simplement l’huile dans des petites bouteilles de verre, oui oui. L’huile est d’abord stockée dans de grandes cuves en inox (matériel idéal pour la conservation et la qualité il parait). Puis, on filtre encore ! (ça n’arrête pas) Cela permet d’avoir une pureté optimal de l’huile. Et enfin, on les met en bidon. Pour Bioburger, le bidon est plus pratique pour nos équipes parce qu’il faut beaucoup beaucoup beaucoup d’huile dans nos friteuses (même les frites sont gourmandes dis donc)

et ensuite ?

On livre en restaurant bien sûr !

Nos producteurs

Biofournil

Une texture un peu moelleuse, un pain légèrement brioché, des petites graines de sésame et une dorure à l’oeuf. Ça met l’eau à la bouche, n’est ce pas ?

Norabio

Beaucoup d’étapes constituent la chaîne de production de la pomme de terre.
Les frites croustillantes que vous engloutissez chaque jour, c’est en partie grâce à Norabio !

Elivia

Pour obtenir un bon steak, il faut chérir la beauté bovine. Nos steaks hachés sont préparés à la demande avec des viandes provenant d’élevages français de la filière bio.